Notre petit sejour sur l’ile d’Ugljan s’est terminé en beauté avec une super rando tous les 4 (dans les terres a l’aller et le long de la côte au retour)!  Petit  hic tout de meme lorsque Fredo s’est ouvert le pied dans les rochers, mais plus de peur que de mal !! Et pour le final , petit resto avant notre derniere nuit face au continent: au menu calamars, langouste, dorade...grosse régalade bien méritée avant de reprendre la route!!

Force rouge::::: reformation des équipes!! Benji et Fredo roulerons ensemble pour les prochains jours , ce qui vaut a Fredo un petit remake facial : Anouk se lance dans un rasage de barbe et un coupage de cheveux intensifs (et oui cette fois la présence feminine ne pourra contrebalancer la ganache crusoe de notre cher Fredo! tout beau tout neuf le Fredo!!! Et pour la seconde équipe, Steph+Anouk



Pour Anouk et Steph :

Nous avons quitté la petite ile de ugljan pour avancer vers le sud de la Croatie , par bonheur nous avons été pris en stop par un couple de portugais en vacances qui allaient directement a dubrovnik (la ville croate la plus au sud!!! perfecto !!!). En chemin, on apprend le détail qui tue : il y a 2kms de Bosnie Herzegovine a traverser et... nous avons les cartes d’identité de Benji et Fred ! Nos chers portugais acceptent de faire un petit détour par le stadium de Split, point de RDV ou nous laissons les CI aux bons soins de Barbara, la serveuse du Corner Café (sur un air du livre de la jungle, "Ai confiaaaaaance, en moiiiii, lilali lalila la"). Tout va bien, Fred et Benji passeront 15 min apres les récupérer, et elles n’auront pas été vendues sur le marché noir croate !

Environ 2h plus tard (et de subliiiimes paysages entrevus), nous voila donc arrivés dans une somptueuse cité historique aux airs médiévaux, tres pitoresque, tres touristique aussi! Camping sauvage pour la premiere nuite juste au bord de la mer, a deux pas des gros hotels ! Puis nous nous offrons une journée bronzage en attendant l’équipe des maaaaales, aie aie aie les coups de soleil, Steph en mode ecrevisse et Anouk langoustine... meme pô mal!! Nous attendons nos chers camarades au bord de l’eau, et demain nous projetons une visite de la vieille ville!

Pour Fred et Benji :

L’histoire est un petit peu plus compliquee. Comme Anouk et Steph nous partons de Zadar direction le sud, Split au minimum, Dubrovnik si possible... Premiers spots de stop puis nous sommes assez vite pris par un couple de hongrois qui va jusqu’a Split. Au debut nous pensions nous faire lacher sur l’autoroute afin de pouvoir facilement continuer vers Dubrovnik. Sauf que c’est a ce momemt que nous nous apercevons que c’est Steph et Anouk qui ont nos cartes d’identite. Arret impose a Split du coup, ou nous moisissons quelques heures avant de recuperer nos cartes...

 Retour ensuite au stop pour essayer de rallier Dubrovnik. La, un croate extremememt gentil nous propose de nous avancer de 20km en direction de Dubrovnik. Sauf que ce n’est pas si simple... Et oui il y a deux moyen d’arriver au sud de la croatie : l’autouroute (rapide...) et la cote (lennnnt trees lennnt). Nous specifions donc bien a notre chauffeur que nous voulons rejoindre l’autoroute. OK visiblement il a compris. Ah ben non en fait... On longe la mer. Grrr. Du coup nous avons ete sortis de split et sur la mauvaise direction, le stop sur la cote est un echec et il est deja tard. Nous decidons donc de poser la tente au dessus d’une falaise avec une vue superbe ( meme s’il est vrai que de l’autre cote il y a une decharge...).

Le lendemain nous choisissons de revenir a Split ( ouaiii ) pour repartir sur l’autoroute. A Split c’est galere galere et regalere ( il y en a trop a raconter et c’est 25 kuna l’heure d’internet dans ce putain de camping). Au final nous arrivons a Dubrovnik 1 jour apres l’autre equipe et en ayant bien bronze facon Jean-Claude, le routier pervers. Il est temps pour la douche de couler noire et a la lessive de se defaire de son jus saumatre. Enfin